Premier extrait de l'Autobiographie de FH sur Mai 68

Publié le par TOTALLY HARDY

Le Figaro Magazine du 5 février 2008 nous offre le premier extrait de celle-ci, concernant l'épisode de MAI 68:

" Lorsque les évènements de Mai 68 eurent lieu, Jacques et moi étions à Paris. Notre attaché de presse commun nous conseilla de quitter Paris jusqu'à ce que le calme revienne...Ma conscience politique était nulle, je ne me sentais guère concernée par ce qui se passait, et cela m'intéressait d'autant moins que la violence sous toutes ses formes, y compris celle du vandalisme, a toujours discrédité à mes yeux ceux qui s'y livrent, quel que soit le bien fondé de leurs revendications. Il me semble que l'attribution de certains changements majeurs au mouvement qui marqua le printemps de cette année-là relève d'une confusion entre les effets et les causes : Mai 68 a simplement mis en lumière et ratifié une évolution dont le processus, enclenché depuis longtemps, arrivait à maturité. si Mai 68 n'avait pas eu lieu, l'évolution de la société française aurait été la même. Celle de la société britannique n'a pas eu besoin de ce genre de manifestation. La libération sexuelle, que l'on met, à tord je crois, dans le fourre-tout de Mai 68, ne me concernait pas non plus. Je me sentais socialement libre sur ce plan, tout en déplorant la confusion trop fréquente entre ce genre de liberté et le débridement consistant à multiplier les partenaires. J'ai été l'une des premières jeunes femmes à utiliser la contraception - plus importante pour la libération sexuelle que Mai 68 -, quelques années avant sa législation en 1967" .


L'Autobiographie de Françoise Hardy devrait sortir d'ici fin 2008 - début 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

THIEL CHRISTIANE 20/07/2009 09:00

Je viens de finir de lire "LE DESESPOIR DES SINGES" et j'en sors bien meurtrie car je ne pensais pas que mon idole de toujours était aussi désespérée !!!!! et avait une vie aussi triste. Je n'ai jamais aimé J. D. car je soupçonnais bien qu'il était odieux mais pas à ce point. Comment peut-on être insensible à votre beauté, à votre intelligence enfin à tout ce que vous dégagez ????? Je suis née en 1946 donc moi le laideron, je vous trouvais tellemnt jolie que j'avais tapissé ma chambre de vos photos !!!! il n'y a qu'à voir les photos qui sont sur votre site !!!!  de pures merveilles !!!!  j'ai toujours soupçonné Jean-Marie P. d'être toujours amoureux de vous !!!! et arrêtez, chère Françoise, de vous sous-estimer comme ça!!!! dans une émission de M. DUMAS, vous avez dit que vous étiez une vieille femme et P. Palmade a dit que ce n'était pas vrai et que vous étiez encore très désirable !!! il a bien raison. Sachez que d'innombrables femmes auraient aimé vous ressembler !!!! regardez donc autour de vous. Toutes mes amitiés chère Françoise Christiane de GIEN (loiret)

Catherine 10/06/2009 21:28

je suis en train de lire le livre de Françoise : j'adorej'ai du mal à ne pas m'arrêterbravo, bien écris et très touchantune femme comme il n'y en a peu

hana 07/05/2008 13:05

Elle est super cette chanson mais c'est dommage moi j'aimerais l'avoir en instrumental !!Si vous savez où il y en a une merci de me le communiquer par e-mail !! merci.